Sonates pour viole de gambe et clavecin

Dimanche 12 juin 2022 | 15h00

Sonates pour viole de gambe et clavecin de J.S Bach

Artiste: 

Les Ombres

Description: 

Margaux BLANCHARD et Diego ARES revisitent les sonates pour viole de gambe et clavecin obligé de Jean-Sébastien BACH. Ils unissent leur expérience de soliste et de chambriste pour livrer une version renouvelée de cette oeuvre incontournable du répertoire. La richesse de la ligne de viole entremêlée aux deux voix du clavecin fait de ces pièces « en trio » une référence de cette écriture si représentative de la musique baroque.
L’emploi de la viole qui dialogue avec la main droite du clavecin permet d’explorer une nouvelle facette de l’instrument, plus mélodique qu’harmonique.

Durée: 

30 min
200 places
Capitole (ligne A) Jeanne-d’Arc (ligne B)
Capitole (02, 14, 23, 29) Jeanne-d’Arc (15, 23, 42, 44, 70, 71)
Périgord (station 14)

Chapelle des Carmélites

1, rue du Périgord


La chapelle des Carmélites de Toulouse, dont la première pierre fut posée en 1622, est le seul vestige du couvent des Carmélites qui occupait l’emplacement sur lequel s’élève aujourd’hui la Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine.

La conduite des travaux fut confiée à Didier Sansonnet qui en termina l’édification en 1643. Désaffectée lorsque les Carmélites en furent chassées par la Convention en 1791, la chapelle fut rendue au culte dès 1807 pour le grand Séminaire. À la suite de la séparation de l’Église et de l’État, elle devient propriété de l’État et fut attribuée à l’Université de Toulouse (1908) : elle abrita un temps un musée de moulages. Depuis 2007, la chapelle relève de la Ville de Toulouse.

La Chapelle est remarquable par son décor. C’est la seule partie qui a résisté à la Révolution. Les peintures murales sont réalisées par Jean-Pierre Rivalz au XVIIe siècle et par Jean-Baptiste Despax au XVIIIe siècle.

Les Ombres

 

Les Ombres, co-dirigées par la violiste Margaux Blanchard et le flûtiste Sylvain Sartre se distinguent dans le paysage baroque d’aujourd’hui.

C’est la diversité des rencontres qui les mène de la formation trio à l’orchestre de chambre, lors de créations scéniques rassemblant solistes, comédiens et danseurs autour d’œuvres opératiques méconnues. Leurs spectacles à l’atmosphère unique, faits de jeux (de scènes) et soulignés de douces variations (de lumières), permettent de projeter dans l’espace la poésie de la musique.

Tarif: 

6€ - Gratuit pour les moins de 12 ans