Michel Brun

Michel Brun partage son activité entre la flûte traversière et la direction d’orchestre. En tant que chef d’orchestre, il est particulièrement attiré par le repertoire lyrique et a ainsi dirigé de nombreux opéras.

Son répertoire s’étend de la musique baroque (« Didon et Enée » et « King Arthur de Purcell, « Orféo » de Gluck, « le Messie » de Haendel…) à la musique classique (le Requiem, « Asciano in Alba » de Mozart) et romantique (« Abou Hassan » de Weber, le Requiem de Brahms, « l’Elixir d’Amour » de Donizetti…).

Il a également abordé l’opérette avec « la Belle Hélène » d’Offenbach ou « les Saltimbanques » de Louis Ganne ainsi que la musique du XXème siècle en assurant la création d’une pièce de Luc Ferrari.

Michel Brun enseigne la flûte traversière et la musique de chambre baroque au Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse.